Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Sabine
Age 34
But du voyage Tourisme
Date de départ 28/01/2008
    Envoyer un message
Durée du séjour 3 semaines
Nationalité France
Description
Un voyage qui sera forcément trop court, qui en appelle d'autres...
Des rêves qui se réalisent, la vie quoi...
Note: 4,3/5 - 11 vote(s).



Localisation : Canada
Date du message : 23/04/2015
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Une journée à Quebec

Le bus pour Québec est horriblement matinal, 6h30, nous faisant louper le copieux petit déjeuner à l'hôtel, compensé par des viennoiseries achetées à la gare routière. Le trajet passe assez vite en bouquinant le guide, en mangeant et en dormant. Et Québec se présente déjà à l'horizon. La gare routière jouxte la gare centrale en plein centre ville, nous repérons l'horaire de retour à ne pas manquer 19h30. Et partons à l'assaut de la Vieille Ville de Québec très bien indiquée. Nous longeons les remparts toujours existants offrant à la fois des points de vue sur la ville moderne et la ville ancienne. Celle-ci occupe un éperon rocheux en surplomb du Saint-Laurent. Nous nous promenons dans les ruelles historiques avec en ligne de mire le Château Frontenac, la pièce maitresse du Vieux Québec. Détail navrant, la pluie se met à se déverser à torrents, lorsque nous en atteignons l'esplanade.   

Qu'à cela ne tienne, il est 12h30, plusieurs options s'offrent à nous pour nous mettre à l'abri des intempéries, tout en occupant intelligemment le temps de cette journée, qui est compté. Juste à côté de l'esplanade, nous pouvons décider de déjeuner ou de visiter le très intéressant musée des batailles de la ville de Québec, dont la fameuse bataille des plaines d'Abraham, défaite française qui contribue à la perte du Québec au profit des anglais. Mais la séance filmée et expliquée sur une maquette géante du site a déjà commencé, lorsque nous nous renseignons. Il nous faudrait attendre la suivante, nous avons meilleur temps de déjeuner d'abord et de revenir ensuite.

Le restaurant qui se tient juste à côté du musée est une sorte de cantine, mais il nous plait d'emblée, avec son caractère rustique et la commande qu'il faut passer soi-même en prenant un numéro de table. Et surtout, on y mange la fameuse "poutine", le plat québécois par excellence que nous n'avons pas encore goûté. Ici, on a le choix entre 6 variétés de garniture sur la même base de départ. On a tellement besoin d'un plat bien complet et bien revigorant avec toute cette pluie.


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Sabine ]