Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Sabine
Age 34
But du voyage Tourisme
Date de départ 28/01/2008
    Envoyer un message
Durée du séjour 3 semaines
Nationalité France
Description
Un voyage qui sera forcément trop court, qui en appelle d'autres...
Des rêves qui se réalisent, la vie quoi...
Note: 4,3/5 - 11 vote(s).



Localisation : Inde
Date du message : 05/03/2012
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Sous le signe du thé

Les plantations de thé entourent Darjeeling, dès les abords de la ville, et courent sur presque toutes les pentes environnantes. Nous ne pouvions manquer d’aller à la découverte de cette si fameuse plante, qui fait aussi partie de notre quotidien d’européen.

Nous sommes d’abord passés par le bureau du «District Magistrate » pour faire tamponner nos passeports et notre formulaire complété qui sera notre permis d’entrée au Sikkim. Ici toute la cité administrative, fiscale et judiciaire est réunie, dans plusieurs bâtiments anciens à un étage et coursives extérieures.   

A quelques minutes de marche de là se trouve la plantation de thé la plus proche en contrebas de la route, et je peux toucher du doigt les premiers théiers, fraichement taillés, et débarrassés des broussailles et mauvaises herbes, qui les ont protégés en hiver.

Un peu plus loin, d’autres théiers sont déjà en feuille, prêts pour la cueillette qui démarre dès le mois de mars.

Les plantations dévalent les coteaux, un panneau vante que le célèbre magasin Harrods se fournit ici même. 

Nous pourrions même visiter l’usine, mais elle ne fonctionne pas le lundi, puisqu’il n’y a pas de cueillette le dimanche.

Ensuite la bucolique, mais raide remontée sur les chemins entre les champs de thé, puis les zig zag pentus des rues vers le haut de la ville, et l’arrivée de la pluie alors qu’approchent les 5h, nous décident d’aller faire tea-time chez le « Lord », en fait à l’hôtel Windemere, qui propose une jolie formule pour les visiteurs de passage :

Un tea-pot , bien sûr de Darjeeling Tea, du lait, du sucre. Une petite assiette avec le fameux « scone » et une cuillérée de confiture, une cuillérée de crème fouettée. Une corbeille  sucrée et salée, de toasts au cheddar ou à la tomate, de biscuits à la cardamone et clou de girofle et  génoise avec un trait de confiture.   

Nous découvrons un peu plus tard, un salon de thé qui fait goûter du café de Darjeeling, non encore commercialisé, tout récemment réintroduit. Le café était, bien avant le thé, cultivée dans la région. Les Anglais buvaient du café, jusqu’à ce que les caféiers tombent subitement malades et meurent, les obligeant, à la place, à commercialiser et à boire du thé.


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Sabine ]