Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Sabine
Age 34
But du voyage Tourisme
Date de départ 28/01/2008
    Envoyer un message
Durée du séjour 3 semaines
Nationalité France
Description
Un voyage qui sera forcément trop court, qui en appelle d'autres...
Des rêves qui se réalisent, la vie quoi...
Note: 4,3/5 - 11 vote(s).



Localisation : Bahamas
Date du message : 03/04/2009
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Petite mais dense Paradise Island

Sans vouloir me faire le guide Michelin de tous ces hôtels, ce n'est aucunement la prétention de ce carnet d'impressions de voyages, je ne résiste pas à l'envie de montrer quelques facettes des trois hôtels les plus spectaculaires, originaux ou simplement splendides, qui déclenchent quelque chose et apportent une touche de surprise sur cet "îlot" caribéen.

Le gigantesque hôtel ATLANTIS est un clin d'oeil à la démesure, dont le but avoué est le divertissement perpétuel de ses hôtes et le bonheur des familles. La visite de cet établissement prend un temps fou, on a l'impression d'être dans une vraie ville, ou plutôt dans un immense château fort muni de plusieurs cours intérieures. On passe d'un bâtiment à l'autre, d'un restaurant à un autre, d'une piscine à une autre. Toute une panoplie d'activités est prévue en permanence et l'aquarium géant, qui occupe à lui tout seul, le sous sol du bâtiment principal est une belle surprise. Même le plus blasé peut se retrouver bouche bée devant cette oeuvre colossale. Bref, cet hôtel est une sacrée curiosité, et c'était bien de l'avoir vu. De là à y passer toutes ses vacances, sans voir autre chose des Bahamas, c'est carrément dommage.  

Sans transition, on passe à l'hôtel ONE & ONLY OCEAN CLUB, qui est un beau bonbon blanc dans un écrin de verdure et de calme. Le mélange de classe et de décontraction est très réussi, et l'ensemble n'est pas du tout guindé. La formule "luxe, calme et volupté" semble avoir été inventée pour cet endroit. Donc, ceux qui ont besoin d'une animation effrénée peuvent s'abstenir. La vraie surprise se trouve dans le magnifique jardin en terrasses, qui est une sorte de jardin d'Eden aux allures de Toscane, dont la perspective se perd au loin. Le jardin est décoré de fontaines, de statues de bronze et de marbre importées d'Europe, et ... d'un cloître du 12e siècle, venu de France, démonté et remonté pierre par pierre. Les trois propriétaires des lieux depuis les années 1940, milliardaires, ont façonné le domaine à leurs envies et avec tous les moyens mis en oeuvre pour en faire quelque chose d'unique au monde.  

Enfin, l'hôtel GRAYCLIFF, est une demeure vieille de plusieurs siècles, construite par un authentique pirate en 1740. Elle a ensuite traversé les tumultes de l'Histoire jusqu'à nos jours en tenant une position toujours centrale dans la ville. Les propriétaires anglais du début de 20e siècle lui ont donné un vernis tout britannique, qui lui donne un charme désuet irrésistible. Le bois patiné, les tissus chargés, les meubles confortables, ainsi qu'une douce pénombre, contribuent à s'y sentir accueilli comme un membre de la famille. La surprise du lieu, c'est incontestablement la fabrique artisanale de cigares avec ses employés cubains qui roulent les feuilles de tabac d'une main dextre et rapide, et la cave à vin, en sous sol, dont la plus vieille bouteille remonte à 1774. 

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Sabine ]