Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Sabine
Age 34
But du voyage Tourisme
Date de départ 28/01/2008
    Envoyer un message
Durée du séjour 3 semaines
Nationalité France
Description
Un voyage qui sera forcément trop court, qui en appelle d'autres...
Des rêves qui se réalisent, la vie quoi...
Note: 4,3/5 - 11 vote(s).



Localisation : Canada
Date du message : 18/04/2015
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 La vieille ville et l histoire des Québécois

Le lendemain de notre arrivée, le samedi, nous abordons le Vieux Quartier par l'hôtel de Ramezay édifié en 1705, la demeure du gouverneur de Montréal, Claude de Ramezay. Nous ne suivons pas tout à fait l'ordre chronologique, car la société montréalaise est alors déjà bien en place et ses activités se sont étendues sur un quadrilatère large de quelques rues, sur lequel s'écrit toute l'histoire de Montréal, depuis Pointe à  Callière, le long du rivage du St Laurent, jusqu'au quartier Bon Secours. Nous remonterons donc le cours du temps jusqu'aux origines.

Ce "Château" Ramezay est une maison de pierre qui parait un peu modeste aujourd'hui, mais qui rend tout à fait compte de l'échelle des habitations de l'époque, qu'elle dépassait en taille et en magnificence, selon les témoignages.

Le musée nous plonge alors dans l'épopée de l'établissement d'une société calquée sur les modèles européens sur cette terre appelée Nouvelle France. Des premiers échanges commerciaux et pacifiques, puis belliqueux avec les différentes tribus autochtones, les apports des richesses locales, ajoutées aux technicités importées du Vieux-Continent, établissent les bases de la vie quotidienne des premiers habitants. Les corps de métiers et les hiérarchies préexistants perdurent, soutenus par une religiosité forte et stricte. Le paramètre du climat extrême transparait en permanence et rend héroïque l'aventure outre-Atlantique des ces colons.

Cette visite enrichissante est un premier aperçu des conditions et du cadre de vie si particuliers qui se mettent en place et où plane en arrière plan, au delà des accords et des démêlés avec les tribus amérindiennes, la menace anglaise. Déjà, on comprend un peu mieux l'histoire qu'on connaissait par brides, on recolle certains morceaux, et les objets conservés au musée sont des témoignages très parlants. Le musée s'agrandit au sous-sol, en vue de compléter les connaissances sur l'intérieur des habitats et les costumes des couches plus modestes de la société, pour ne pas se cantonner sur le seul entourage du gouverneur.

En face du château Ramezay se trouve l'imposant hôtel de ville de style 19e siècle, et à côté, la petite place Cartier descend en pente douce jusqu'au port, coupant la longue rue St Paul, typiquement touristique et abandonnée aux marchands de souvenirs.

A plus de 14h, nous optons pour une soupe et un café dans un petit bar restaurant de la place Cartier, histoire de refaire le plein d'énergie pour continuer notre découverte.

Ensuite, nous descendons logiquement vers le port, pour rencontrer enfin le majestueux (et terrible) St Laurent qui a vu l'arrivée des premiers bateaux et pour faire vibrer un peu notre imagination. Tout a bien sûr énormément changé, le port n'est plus en activité de côté ci et les quais sont désormais une grande promenade. Nous les longeons sur plusieurs centaines de mètres en ayant d'un côté les flots du fleuve et de l'autre un panorama magnifique sur la ville, dépassant les dimensions du Vieux-Quartier.

Nous repartons à l'assaut des ruelles en damier du Vieux-Quartier, par le cœur du quartier de la cathédrale Notre Dame. Nous arriverons trop tard pour en visiter l'intérieur et même chose le lendemain, où nous oublierons d'aller la voir en premier et elle sera à nouveau déjà fermée en y repassant en début de soirée.

Le dimanche , nous repartons donc dans le Vieux-Quartier, en commençant par le musée qui jouxte l'église de Bon Secours, qui raconte aussi les origines de la ville au travers de la vie édifiante de Catherine Bourgeois, une pionnière qui vécut 80 ans, en étant arrivée à 32 ans sur le sol canadien. Dotée d'une foi inébranlable et capable de soulever des montagnes, elle obtient de l'évêque de fonder une congrégation de sœurs séculières, c'est à dire non religieuses, pour créer une école et enseigner aux enfants des arrivants français mais aussi des petits amérindiens. C'est elle qui achète petit à petit le terrain et qui fonde l'église d'origine du bon secours dont nous parvenons à voir les fondations lors d'une visite très privée des sous sols archéologiques où les photos sont interdites et qui est incroyablement riche de trouvailles. Ce musée et très instructif et possède une vue panoramique sur le port. Même si Catherine Bourgeois est devenu au fil du temps une héroïne quasi légendaire, elle incarne un bon exemple de l'état d'esprit et de la vie des premiers colons.

Ensuite, direction Pointe à Callière à l'autre bout du port, pour une autre vision des sous sols des origines sous la banque qui s'est construite ensuite au XIXé siècle. Difficile de s'y retrouver au milieu des enchevêtrements des différentes périodes, mais un peu de persévérance et beaucoup de temps nous permettent de faire le lien entre les origines et la ville actuelle, le comlement de la rivière et sa transformation en égoût, le premier cimetière de colons, les fondations de la première bourse de commerce, les fondations des premières habitations etc.... Là aussi c'est incroyablement intéressant, le musée est en plusieurs morceaux de chaque côté de la rue, en sous sol et en élévation. Un peu étonnant que les casiers des vestiaires soient payants en plus du prix de l'entrée.

 

Magnifique journée, plongée hors du temps, c'est un voyage dans la machine à remonter le temps. Et cette fois, nous en sommes sûrs, il faut que nous allions à Québec.

Détail pratique à noter : tous les musées et vieilles demeures du Vieux Quartier ne sont pas ouverts même à la toute fin avril, certains attendent fin mai ou juin, la très haute saison touristique, ce qui est dommage pour ceux qui viennent avant.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Sabine ]