Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Sabine
Age 34
But du voyage Tourisme
Date de départ 28/01/2008
    Envoyer un message
Durée du séjour 3 semaines
Nationalité France
Description
Un voyage qui sera forcément trop court, qui en appelle d'autres...
Des rêves qui se réalisent, la vie quoi...
Note: 4,3/5 - 11 vote(s).



Localisation : Grèce
Date du message : 07/06/2015
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Athènes (suite)

Après cet arrêt imprévu à la pâtisserie, nous repartons vers le musée archéologique où le charme opère de nouveau. Après l'aile gauche, dédiée à la Grèce, nous avançons petit à petit vers la Grèce dans l'Empire romain. Il y a en plus 2 expositions très intéressantes.

La première porte sur la fouille d'un bateau naufragé non loin des côtes de l'ile d'Anticythère et dont parmi les objets, on a retrouvé un curieux instrument d'astronomie d'une grande précision et dont les 11 morceaux ont permis une restitution en 3D.

 

La deuxième expose l'Or des Atrides, la dynastie "maudite" à laquelle appartiennent Agamemnon et Ménélas, les deux frères, respectivement roi de Mycènes et roi de Sparte, qui initièrent la guerre contre Troie. Une des pièces majeures au milieu des cette fastueuse collection est le magnifique et bien connu masque d'Agamemnon dont on est évidemment pas sûr qu'il ait été le sien.

 

La journée passe trop vite et nous repartons du musée poussés dehors par l'heure de fermeture. Nous reste à trouver à dîner car notre taverne, ainsi que le marchant de falafels, sont fermés le dimanche soir. Bien sûr, nous avons l'embarras du choix dans les tavernes touristiques, mais nous avons été déçus par celles de l'an passé, aussi nous optons pour une solution extérieure, l'indien ! Nous en avons repéré quelques uns, ressemblant en tous points à ceux que l'on trouve à Paris, nous choisissons celui qui nous parait le plus authentique et nous faisons un honnête dîner qui ne restera cependant pas dans les annales.

Petite ballade digestive, désormais incontournable, dans les petites rues entourant les ruines de l'Agora romaine animées même le dimanche. La nuit est tombée sur l'Acropole et le séjour se termine déjà demain. 

 

Ce dernier matin, j'ai juste le temps, avant de rendre la chambre, de faire un dernier tour sur l'ancienne Agora (par opposition à l'Agora romaine). Je me promène avec délectation au milieu du grand champ de ruines, situe entre la Stoa (bâtiment à portiques) d'Attale, reconstitué, que nous avons visité l'an passé, et le temple d'Héphaïstos (Vulcain) sauvegardé car utilisé comme église St Georges pendant des siècles.   

Là au détour d'une allée herbeuse, je fais la rencontre improbable d'une ... tortue, d'une taille respectable (environ 20 centimètres), qui arrache l'herbe sèche tout en faisant son bonhomme de chemin. Elle n'hésite pas à escalader certains murets tout en sélectionnant ce qu'elle mange. Je reste en contemplation un long moment tout en la suivant dans ses pérégrinations.

Mais déjà midi sonne et il me faut la quitter pour me frayer un chemin dans les rues bruyantes et encombrées de Monasteraki, faire un crochet par le pépiniériste pour acheter un poivron (la plante qui porte les fruits, pas le fruit) et un basilic, reprendre dans la chambre mon sac déjà prêt, faire le check out et régler la note, repartir déjeuner à la taverne et une fois notre dernier déjeuner savouré, faire un détour par l'incroyable pâtisserie et reprendre l'Airport Express pour l'aéroport. D'ailleurs, il faut faire attention, car tous les métros 3 ne vont pas jusqu'à l'aéroport. seulment 1 sur 5 le dessert, les autres sont terminus Plakentia, ce qui en fait un toutes les 25 minutes. A bien compter dans le délai avant d'aller prendre son avion.    

 

 

 

 

 

 

 


Note: 5/5 - 1 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Sabine ]